2016

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
>> Contactez cette personne
Mardi 18 octobre 2016

Laboratoire Dubernet | Retrouvez son témoignage 2013 

Marc Dubernet : "la qualité des vins est surprenante..."

La vigne a été accompagnée, pour le millésime 2016 par une séquence climatique peu favorable et totalement exceptionnelle. Après un hiver très doux, un printemps particulièrement frais a entrainé des contraintes physiologiques fortes pour la vigne avec, en particulier, une mauvaise absorption des minéraux utiles à son bon fonctionnement. L’aspect le plus lourd reste la contrainte hydrique, avec une somme de précipitations très faible depuis l’automne 2015 jusqu’à la récolte. Il faut remonter aux années 1943 et 1944 pour trouver une sécheresse équivalente ! Des témoins de l’époque rapportent que ces années là, dans les Corbières, les chevaux mourraient de faim par manque de foin.

Ces conditions extrêmes ont entrainé, en fonction des secteurs et du travail viticole réalisé (qualité des sols, apports foliaires, irrigation, etc…), une très importante hétérogénéité de réponses quantitatives et qualitatives.

Il reste que, quand on observe les souffrances générales connues cette année par la végétation méditerranéenne, on ne peux qu’admirer la capacité de résistance et d’adaptation de la vigne qui, en bonne fille, a amené sa récolte à son terme.

Les quantités globales seront les plus faibles de ces 10 dernières années, tout en restant raisonnables.

La qualité des vins est surprenante, compte tenu des aléas subis avec, pour les trois couleur blanc rosé et rouge, de belles fraîcheur fruitées et de franches expressions variétales. Les acidités sont partout plus soutenues que ces dernières années. Les vins rouges présentent beaucoup de rondeur et d’onctuosité avec des tanins souples.



Marc Dubernet - Laboratoire Dubernet