2017

ILS RACONTENT LEUR MILLÉSIME

<< Retour
  • : "Une année
  • : "Une année
>> Contactez cette personne
Lundi 13 novembre 2017

Domaine de l'Ostal |

Delphine Glangetas : "Une année ''météo'' pour le Cru La Livinière..."

D’abord, un hiver doux et des pluies providentielles.

Sur notre terroir de La Livinière, deux épisodes d’importantes intempéries ont permis de recharger les sols en eau. Fin mars, notre compteur affichait quelques 420mm depuis la fin des vendanges. Le millésime s’annonçait bien ! Nos vignes se sont réveillées tôt, et pour certains cépages, nous comptions près de 10 à 15 jours d’avance sur une année classique.

Et puis le gel.

Si certains vignerons de l’appellation ont été touchés par le terrible gel des 19 et 27 avril, l’Ostal n’a pas souffert des températures glaciales de ces deux nuits.

Ensuite, l’été s’est installé tôt. Mai était déjà chaud, et les mois de juin, juillet et août l’ont été plus encore. Notre vignoble « rôtissait » sous le soleil ardent et la tramontane desséchait nos sols.

 

 

Gare au coup de stress !

Nous étions confiants grâce à un début d’année généreux en pluies, et soudain, nous avons dû nous montrer vigilants et surveiller les vignes, les raisins.

Enfin, l’heure fût à la récolte. Pour préserver la fraicheur et l’équilibre de nos futurs blancs et rosés, nous avons vendangé nos premières grappes dès le 22 août. En cuve, les blancs sont riches, aromatiques, avec une belle texture, et nos rosés sont fruités et intenses.

Et puis l’attente des « rouges ».

Le sentiment d’être en vendanges, mais pas tout à fait quand même. De contrôles de maturité en dégustations de baies, nous attendions le bon profil aromatique, la qualité tannique, la finesse des pellicules, la structure. Près de quinze jours se sont écoulés avant de lancer à nouveau la machine à vendanger à l’assaut des syrahs.

A l’Ostal, ce cépage représente environ les deux tiers de notre vignoble. Le chantier est important et stratégique.Cette année les syrahs sont généreuses, douces et épicées. Structure, fraicheur et complexité, tout à fait dans l’esprit et le style d’un Cru La Livinière !

A nouveau l’attente.

Nos Carignans et nos Grenaches n’étaient pas prêts. Un point météo 3 fois par jour, histoire de guetter un éventuel orage d’équinoxe qui pourrait compliquer la récolte. Mais non, pas de pluies en septembre 2017… Nos vignes s’essoufflent, stressent, la maturité se ralentit.

Alors, nous nous sommes montrés patients, attentifs. Et ça n’est que début octobre que nous avons rentrés les Carignans et les Grenaches.Profusion de parfums de garrigue !

Restaient les Mourvèdres… Ils avaient bonne mine, ils se dégustaient bien, mais il manquait encore de concentration et les tanins étaient encore trop durs. Nous avons pesé le pour et le contre, calculé, débattu, bataillé, et finalement, nous avons encore attendu… 10 jours ! Les voilà en cuve ces Mourvèdres ! Et aucuns regrets de nos choix. A chaque fois que nous les dégustons, nous pensons « Mon Chéri », Chocolat noir – cerise …

Au final, 2017, c’est une année « météo ». Ça c’est joué entre pluies – gel – grêle – soleil et sécheresse, mais quelle année !

 
Delphine Glangetas Domaine de l'Ostal
AOP Minervois La Livinière