ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Jeudi 14 juin 2018

Languedoc : Pas de fusion pour les caves du Razès et de la Malepère

Alors qu'elles devaient former le premier opérateur de la région, les deux coopératives de l’ouest audois ne fusionneront pas. À quelques voix près, le projet a été rejeté par les adhérents de Routier.

C’est un nouveau projet de fusion de caves coopératives languedociennes qui tombe à l’eau. Les deux plus grosses coopératives de l’ouest audois – la cave de la Malepère (Arzens) et celle du Razès (Routier) avaient engagé un projet de fusion, qui a été présenté le 12 juin en assemblée générale extraordinaire aux adhérents des deux structures.

Si les adhérents d’Arzens ont largement adopté le projet, ceux de Routier n’ont pas été suffisamment nombreux à approuver la fusion : 121 ont voté  pour, 71 contre. Soit un taux de 63 % d'adoption, or le projet devait recueillir les deux tiers des voix pour être validé.

Première coop de la région

Les conseils d’administration des deux coopératives ont travaillé depuis plus d’un an sur ce rapprochement, qui devait donner naissance à la plus grosse coopérative de la région : 5 000 hectares de vigne, 400 coopérateurs et une production moyenne de 350 000 hectolitres. Plusieurs réunions avaient été organisées pour présenter aux coopérateurs le plan stratégique ambitieux qu’ils souhaitaient mettre en œuvre. Déçus, les dirigeants n’ont pas souhaité s’exprimer sur ce rejet du projet, à quelques voix près.

 

[ Source Vitisphere ]