ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Lundi 30 avril 2018

Vignoble languedocien : objectif 100 hectares de cépages résistants en 2022

Le Midi a déjà planté 10 à 12 hectares de cépages résistants au mildiou et à l’oïdium dans le cadre du dispositif expérimental Oscar Oc. L’objectif est d’arriver à une centaine d’hectares d’ici 3 à 4 ans.

Ce 24 avril, le Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL) a rencontré Philippe Mauguin, le PDG de l’Institut National de la Recherche Agroalimentaire (INRA). L’objectif de cette réunion : faire le point sur le plan de déploiement en Occitanie des cépages résistants au mildiou et à l’oïdium, aussi appelé Oscar Oc. Ce déploiement se fait sous l’égide d’une convention signée en 2017 et dont l’objectif est l’expérimentation des cépages résistants dans des parcelles de vignerons (0,5 à 1 hectare).

Aujourd’hui ceux-ci ont déjà planté 10 à 12 ha, principalement des variétés Bouquet dans le Languedoc (Aude, Gard et Hérault), mais aussi quelques obtentions Resdur. « L’objectif est d’arriver d’ici 3 à 4 ans à une centaine d’hectares », indique Bernard Augé, le directeur adjoint du CIVL.

Déploiement d'une dizaine d'autres variétés Bouquet

Chaque viticulteur ayant planté des cépages résistants, en vue de leur expérimentation, a accepté que ces parcelles fassent l’objet d’un suivi rigoureux de la part des organismes techniques. Parmi les variétés qu’ils ont plantées : 5 sont des variétés Bouquet*. Le CIVL aimerait pouvoir déployer une dizaine d’autres variétés Bouquet qui ont été identifiées comme potentiellement intéressantes sur le plan organoleptique lors de dégustations. L’INRA y semble favorable.

[ Source Vitisphere ]

* : L’INRA en a autorisé 7 mais 2 d’entre-elles n’ont pas pu être plantées faute de disponibilité du matériel végétal.