ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Vendredi 23 mars 2018

Le Mas du Novi teste les puffers

Précurseur, le domaine languedocien pose des puffers depuis 2017 dans ses vignes. Alors que la campagne d’installation du dispositif de lutte par confusion sexuelle débute, retour d’expérience après une année d’utilisation.

« Sur la confusion sexuelle, nous étions précurseurs : cela fait 15 ans que nous la pratiquions » indique Thierry Thomas du Mas du Novi, en Languedoc. Poursuivant cette tradition d’innovation, le domaine a choisi de changer de méthode pour installer des puffers en 2017. Il est ainsi l’un des tous premiers domaines languedociens à utiliser ces aérosols  électroniques à phéromones. Avec environ 3 à 4 boîtiers par hectare, l’ensemble des 42 hectares du vignoble ont ainsi été couverts.  Au total, il a posé environ 110 puffers. Et cette première expérience montre la nécessité de faire quelques ajustements. « La technologie fonctionne bien mais il faut prendre en compte la topographie du lieu et la hauteur des haies, sinon, certaines zones sont mal protégées » indique Thierry Thomas. Le maillage de puffer est donc renforcé cette année. Dix aérosols de plus que l'an dernier ont été posés. « Mais la technologie reste malgré tout économiquement intéressante grâce au gain de main d’œuvre pour la pose et la dépose qui est grandement allégée » souligne Thierry Thomas.

 

 [ Source Vitisphere ]