ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Mercredi 25 octobre 2017

Les qualités des vins languedociens au rapport

Pour sa cinquième édition, la plateforme interprofessionnelle Millésime Languedoc met de nouveau à l’honneur les témoignages d’une vendange aussi prometteuse qu’exigeante.

Les vendanges languedociennes arrivant à leurs termes, les vignerons, ½nologues et syndicats viticoles commencent à dessiner le profil des vins en cours de constitution. Pour partager ces premières impressions au-delà de la région et auprès de ses acheteurs et consommateurs, le Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL) vient de dévoiler la nouvelle édition du site Millésime Languedoc. Des premiers commentaires laissés en ligne, il apparaît que 2017 tient du millésime miraculé. « Nous avons eu chaud. Nous aurions pu passer à côté de ce millésime. Mais nos réserves en eau l’ont sauvé » souffle Jean-Philippe Granier, le directeur technique du syndicat viticole de l’AOC Languedoc. Promettant que « 2017 s’annonce aussi beau et grand que celui de 2010. Ce sera assurément un millésime de référence. »

"Un grand millésime est bien là"

Si les premiers vins IGP sont déjà prêts à être commercialisés en primeur, les vinifications sont encore loin d’être achevées dans tout le vignoble languedocien. « Difficile aujourd'hui de prédire ce que sera le millésime 2017. Mais nous pouvons affirmer que le potentiel viticole d'un très grand millésime est bien là » avance Richard Planas, le directeur des Domaines Gérard Bertrand.

« Ces vendanges précoces ont permis d’obtenir un rapport sucre/acidité intéressant et les premiers moûts font percevoir un millésime aromatique complexe » renchérit Marlène Tisseire, la directrice du syndicat viticole de l’AOC Limoux, soulignant qu’« à défaut de volume, le millésime 2017 sera assurément qualitatif ». Entre les gelées de printemps et les sécheresses estivales, « 2017 sera un millésime rare et précieux ! » confirme Nathalie Caumette, la présidente de l’appellation Faugères.

Opération promotion

Depuis son lancement en 2013, la plateforme a recueilli 332 témoignages. Visant aussi bien les amateurs que les professionnels du vin, ces contenus sont mis à profit le long des six mois de la campagne de communication numérique (notamment une newsletter mensuelle), mais également lors d’actions sur les marchés (type Printemps du Languedoc ou Stars et Découvertes, mais aussi les salons Vinisud et Prowein).

 

[ Source Vitisphere ]