ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Vendredi 28 avril 2017

Languedoc week : l’AOC Faugères se dote d’une Maison des Vins

Les vignerons du Faugérois se dotent d’une Maison des Vins à l’entrée de Faugères, futur écrin des vins de cette appellation en quête de notoriété. Annoncé dans le cadre de la « Languedoc Week » à Pézenas, l’achat de l’ancien relais de poste du village devrait aboutir à la création d’un pôle œnotouristique innovant, courant 2019.

Depuis le temps qu’ils en rêvaient, ils l’ont fait ! Le compromis de vente est signé pour l’acquisition, courant mai, de l’ancien relais de poste du village, Le Bel Air. Cette bâtisse du XVIIe siècle hébergeait il y a quelques mois encore, un restaurant de piètre qualité à l’entrée du village, sur la route entre Béziers et Bédarieux. Courant 2019, le bâtiment de 400 m2, réhabilité (pour un montant de 420 000 euros achat compris), laissera la place à un pôle œnotouristique innovant, vitrine des vins de l’appellation.

« Cette maison des vins est une réflexion ancienne qui a emporté l’adhésion unanime des 59 caves particulières et de la cave coopérative de Faugères. Dès qu’une opportunité s’est présentée, elle a été saisie », témoigne Nathalie Caumette, présidente de l’AOC Faugères et vigneronne au domaine de L’Ancienne mercerie.

L’imposante bâtisse à l’entrée de Faugères, constitue de fait un poste stratégique pour les vignerons d’une appellation qui jusque lors, ne disposait d’aucune vitrine représentative de l’ensemble de sa production AOC. « Le village est entouré de deux structures imposantes, la cave coopérative et un négociant (Mas Olivier, NDLR), ce qui est confusant pour les touristes. En face de cette offre de caveaux facilement accessibles, Ils ne trouvent aucune Maison des Vins représentative du travail effectué par les caves particulières de l’appellation », explique Chloé Barthet du domaine Les Serrals, jeune vigneronne installée depuis janvier 2016.

Contre la sécheresse, des vins à 10 euros et plus

La Maison des Vins permettra au contraire d’incarner de manière innovante le travail qualitatif effectué par les vignerons du Faugérois, de « capter des amateurs de vins et d’accompagner ainsi, la montée en gamme qualitative des vins de Faugères, c’est-à-dire des vins au-dessus de 10 euros », précise Nathalie Caumette.

Pour la présidente des Faugères, cet enjeu de notoriété est une nécessité pour l’AOC, contrainte par de faibles rendements (actuellement 33 hl alors que l’appellation préconise des rendements maximums de 45 hl), et une sècheresse qui ne va pas aller en s’arrangeant.

« Avec une pluviométrie moyenne entre 500 et 600 millimètres par an, on frôle désormais les 400 millimètres, soit la limite basse au-dessous de laquelle les techniciens conseillent d’irriguer, ce qu’on ne fera pas, explique Nathalie Caumette. Nous sommes condamnés à innover pour palier à ces baisses liées au réchauffement climatique, et cela passe aussi par une montée en gamme de nos vins, à plus forte valeur ajoutée (entre 10 et 15 euros). La Maison des Vins est un formidable outil qui permettra l’essor qualitatif des vins de l’appellation. »
 

Source et credit photo - Terre de Vin / Avril 2017