ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Lundi 10 octobre 2016

Vignoble languedocien : les flacons, œuvres d’art de Jean-Claude Mas

Trente bouteilles en cristal seront mises aux enchères.

On pourrait appeler ça le luxe rural. En janvier prochain, ou février au plus tard, Jean-Claude Mas, le propriétaire de l'imposant vignoble languedocien Paul Mas, mettra aux enchères trente flacons originaux en cristal de Daum dans lesquels reposera la cuvée Astelia AAA (lire triple A) cristal, millésime 2015, en rouge. Une manière pour ce vigneron, pionnier du nouveau Languedoc, de promouvoir, de façon singulière, la qualité de ses vins, "en faisant rêver le consommateur", à la manière des grands noms vinicoles bordelais ou bourguignons.

"Je voulais créer un objet unique mêlant l'art et le vin", confie Jean-Claude Mas. "Et pour cela, je me suis adressé à la cristallerie Daum", renchérit l'esthète qui, lors de son séjour aux États-Unis, il y a fort longtemps déjà, a travaillé durant plusieurs mois chez un galeriste spécialisé dans les œuvres d'art en verre soufflé. Il a fallu à la célèbre cristallerie nancéenne plus de deux ans de travail pour faire naître, en collaboration étroite avec le vigneron de Montagnac, une bouteille esthétique et originale. "On a eu quelques difficultés pour réaliser le goulot, pour la teinte ambrée et pour la composition de la mosaïque qui représente les terroirs du Languedoc-Roussillon." Mais rien d'insurmontable !

Chaque flacon est personnalisé par l'artiste Christophe Heymann, ancien directeur de la cité mondiale des vins de Bordeaux, qui a choisi, au début des années 2000, de se consacrer entièrement à la peinture et pour ce faire de s'installer à Clermont-l'Hérault. "Je suis fan de son travail, souligne Jean-Claude Mas qui s'est lié d'amitié avec l'artiste il y a trois ans. Je possède plusieurs de ses tableaux dont certains sont exposés au domaine."

La meilleure barrique des quatorze cuvées icônes

Et le vin dans tout ça ! "Le vin contenu dans ces bouteilles sera prélevé dans la meilleure barrique des quatorze cuvées icônes" réalisées au sein de ses onze propriétés viticoles. Un assemblage cabernet, syrah avec une pointe de mourvèdre pourrait en partie composer ce breuvage qui sera mis en bouteille en tout début d'année prochaine. Mais que les amateurs de vin se rassurent, ils pourront eux aussi goûter à cette cuvée d'exception sans pour autant avoir à enchérir pour posséder un flacon cristal ; en se procurant tout simplement une des 10 000 bouteilles "classiques" au contenu identique mises en vente au printemps prochain.

"Les sommes récoltées seront reversées à des œuvres caritatives" 

Il y a quelques jours à Paris, sous les voûtes en acier de la symbolique Tour Eiffel, Jean-Claude Mas a présenté devant un parterre de spécialistes mondiaux du vin les désormais célèbres bouteilles à fond plat d'1,1 litre chacune, lovées dans leur écrin orange et accompagnées d'un bracelet de baptême en or - sorte de lien inaltérable entre le propriétaire et la belle Astelia AAA - signé par le joaillier piscénois Xavier Pruniaux. Quant à la mise à prix de départ pour les enchères, elle devrait être de 1 200 € par bouteille."Les ventes auront lieu dans dix pays, et les sommes récoltées seront reversées à des œuvres caritatives." Car en plus d'être luxueuse, cette cuvée est aussi solidaire. Et le propriétaire des Domaines Paul Mas l'affirme : "Il y aura trente nouvelles bouteilles mises aux enchères l'année prochaine pour la cuvée 2016." Une belle promesse quand on sait la qualité exceptionnelle des vendanges récoltées dans la région ce mois de septembre.


[ Source et crédit photo Midi Libre - Octobre 2016 ]