Mardi 23 mai 2017

Bertrand Girard quitte Vinadeis

Démissionnant de la présidence du groupe languedocien, il achève de se focaliser sur son grand projet : construire un outil de valorisation coopératif pour reconquérir des parts de marché en France et à l'international.

Dans la suite logique de son entrée au comité exécutif du groupe InVivo, Bertrand Girard vient de démissionner de la présidence du directoire du groupe Vinadeis. En ayant quitté la direction en mars, il cède donc le poste de PDG de l’union coopérative à Jacky Maria. Directeur général d’Invivo Wine depuis la création de ce pôle vin en 2015, Bertrand Girard reste administrateur de Vinadeis à ce titre.

Pour résumer, « Bertrand Girard se consacrera pleinement au développement du pôle vin du groupe Invivo et notamment sa croissance à l’international afin d’offrir des débouchés valorisés et durables aux coopératives viticoles engagées ainsi qu’aux partenaires Invivo dont, bien entendu, Vinadeis » précise un communiqué de l’union coopérative (née de la fusion de Val d’Orbieu et UCCOAR en 2012, mais seulement rebaptisée en 2015).

Chaises musicales

Ayant pris la direction de Val d’Orbieu en 2010, Bertrand Girard cède les rênes du groupe Vinadeis à Jacky Maria, son second qui a rejoint la coopérative languedocienne à la même époque. Ayant travaillé pour les maisons Chapoutier puis Castel (marque Malesan), Jacky Maria était devenu le directeur général délégué de Vinadeis. En 2015, il avait pris la direction du négoce bordelais Cordier, après le rachat du groupe Cordier-Mestrezat.

Si les entités Cordier (pour les vins de marques) et Mestrezat (pour les grands crus) restent séparées, leur direction est désormais assurée par Philippe Laquèche (qui est à la tête de Mestrezat Grands Crus depuis octobre 2015). Cordier achève d’ailleurs de préparer le lancement de sa nouvelle gamme de vins de Bordeaux. Après un aperçu à Prowein, des présentations plus poussées sont annoncées pour le prochain salon Vinexpo.
 

[ Source Vitisphere ]