Vendredi 13 janvier 2017

Entreprise : les Vignobles du Pays d’Ensérune investissent 10 millions d’euros

C’est une nouvelle ère technologique qui s’ouvre pour la cave coopérative. Le millésime 2017 doit être élaboré par un outil de vinification totalement repensé et modernisé.

Amélioration de l’accès aux quais de vendange, quais adaptés à la saignée des rosés, généralisation de la flottation pour les rosés et une partie des blancs, outil d’élevage sur bourbes pour les sauvignons et les colombards, macération pré-fermentaire à chaud, augmentation de la capacité de cuverie inox… C’est une refonte technologique complète de l’outil de vinification qu’amorcent les Vignobles du Pays d’Ensérune (VPE) en 2017. Tout juste débutés en janvier, les travaux doivent être finalisés pour la future vendange. Cela laisse peu de temps mais Nathalie Boisjot, directrice générale de VPE se montre confiante.

Un double objectif

Cette refonte technique, qui représente un investissement de 10 millions d’euros, a été longuement mûrit au sein de la cave coopérative. Etudes de marché à l’appui, elle vise un double objectif. Tout d’abord développer la production de la cave en vins premium, principalement commercialisés à l’export. A l’heure actuelle, cette offre représente 20 % des 220 000 hl produits en moyenne chaque année par la cave. Le second objectif est de renforcer le positionnement sur le marché du vrac des vins qualitatifs. « Aujourd’hui, la grande distribution tente de faire baisser les prix. La réponse est de différencier la qualité de nos produits, tout en maîtrisant nos coûts de production, pour assurer des prix rémunérateurs à nos adhérents » explique Nathalie Boisjot. Cette ambition à l’amélioration qualitative du vrac devrait se concilier avec la volonté de Coop de France LR de développer des volumes dédiés aux vins sans indications géographiques. Et Jean-Bernard ABASSIE, le président d’expliquer : « créer un segment de vins en vrac entre l’entrée de gamme des vins étrangers et les vins premiums semble indispensable. Nous assurons notre soutien à Coop de France LR sur le sujet ».


[ Source Vitisphere ]