Lundi 14 novembre 2016

Une faible production française de vin en 2016, avec 43,2 millions d'hectolitres

Selon les dernières prévisions du ministère de l'agriculture, la récolte 2016 totaliserait finalement 43,2 millions d'hectolitres, soit une baisse de 10% par rapport à 2015. Tour d'horizon des différents bassins les plus impactés.

Agreste revoit finalement quelque-peu ses prévisions de récolte nationale à la hausse. Au 1er novembre 2016, les services du ministère de l'agriculture estiment à 43,2 millions d'hectolitres de vin la production totale de l'année 2016. La baisse serait donc de 10% par rapport à 2015 – contre 12% annoncés lors de la dernière prévision - et de 6% par rapport à la moyenne quinquennale. Une estimation revue à la hausse du fait des précipitations de fin d'été, « arrivées à un moment opportun du développement des raisins, après une sécheresse estivale importante », conjuguées à « la possibilité de réaliser des vendanges tardives ».

Avec 43,2 millions d'hectolitres, la production 2016 restera néanmoins parmi les plus faibles récoltes de ces 30 dernières années et proche de celle de 2012. Toutes les catégories de vins sont concernées par cette tendance : les vins destinés aux eaux-de-vie (-20%), les vins sans IG (-21%), et de façon plus mesurée les AOP (-6%) et les IGP (-6%).

Une année marquée par le gel, la grêle, la sécheresse, la coulure... 

Cette petite récolte est la conséquence des mauvaises conditions météo de l'année dans de nombreuses régions : la plus forte baisse (-31%) est enregistrée dans le Val de Loire, très impacté par le gel d'avril 2016. Suivent les vignobles de Champagne (-23%), touché par le gel et le mildiou, le bassin Bourgogne-Beaujolais (-20%), touché par le gel et la grêle, et les Charentes (-20%), pour les mêmes causes, auxquelles il faut ajouter la coulure et le millerandage. Dans le premier bassin de production, le Languedoc-Roussillon, très impacté par la sécheresse, la production diminue de 10%.

>> Production estimée dans les différents bassins viticoles (source: Agreste, nov 2016)

Vignobles récolte 2015 récolte 2016 Evolution
Champagne 2,5 millions hl 1,92 million hl -23%
Bourgogne-Beaujolais 2,28 millions hl 1,84 million hl -20%
Alsace 1 million hl 1,19 million hl +18%
Savoie 0,111 million hl 0,111 million hl 0%
Jura 0,08 million hl 0,087 million hl +8%
Val de Loire 2,78 millions hl 1,92 million hl -31%
Charentes 9,5 millions hl 7,59 millions hl -20%
Sud-Ouest 3,53 millions hl 3,53 millions hl 0%
Bordelais 5,67 millions hl 6,05 millions hl +7%
Languedoc-Roussillon 13,65 millions hl 12,3 millions hl -10%
Corse 0,353 million hl 0,333 million hl -6%
Sud-Est (Provence, Vallée du Rhône) 5,59 millions hl 5,63 millions hl +1%
TOTAL 47,85 millions hl 43,2 millions hl -10%


[ Source Vitisphere ]