ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Lundi 04 juillet 2016

La cave de Faugères fait appel au financement participatif

Pour préserver son potentiel de production sans se surendetter, la coopérative Mas Olivier, les Crus Faugères fait appel au financement participatif via la création d’une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). Particuliers et professionnels répondent à l’appel.

C’est une première dans la région. La cave coopérative Mas Olivier, les crus Faugères, lance avec succès la première Société Coopérative d’Intérêt Collectif  (SCIC) viticole. Confrontée, comme la plupart des caves coopératives du Languedoc-Roussillon, au vieillissement de ses adhérents et à l’érosion de son vignoble, la coopérative héraultaise  a décidé de faire appel au financement participatif pour acquérir une centaine d’hectares en AOP Faugères et préserver ainsi son patrimoine foncier viticole. « C’est un projet d’économie solidaire qui doit nous permettre de maintenir nos volumes de production », annonce Philippe Maury, le président de la coopérative héraultaise.

 

67 000 euros déjà réunis

Créée en mai dernier, la SCIC Mas Olivier Vignoble Investissement compte déjà une quarantaine d’actionnaires, engagés pour un montant total de 67 000 € de capital. « En trois semaines, nous avons déjà atteint 20 % de notre objectif alors que nous nous étions donné 5 ans pour réunir  300 000 € de capital », s’enthousiasme Magali Bayle, consultante qui a accompagné la coopérative dans cette démarche.  Les premiers actionnaires sont des clients des deux caveaux de la cave, des fournisseurs, des salariés de la coopérative, des vignerons et des clients grands comptes. « C’est un projet fédérateur avec un fort ancrage territorial puisqu‘il ne concerne que les terres en AOP Faugères », a précisé Luc Salvestre, le directeur de la coopérative et de la SCIC. L’aventure démarre avec un vignoble de 17 ha en propriété ou en fermage.  Les vins de ce vignoble participatif seront commercialisés sous la marque Domaine de la Jasse d’Aimé.

Pour un montant de 1000 € la part, les investisseurs bénéficient d’une dotation de 12 bouteilles de cette cuvée ainsi que d’un tarif préférentiel au caveau.  «Plus que la dotation en bouteilles, c’est la participation à ce projet novateur qui m’a séduit. J’apprécie les vins de cette cave et je suis content de prendre part à cette démarche de pérennisation de leur vignoble », témoigne un actionnaire biterrois, présent lors de la réunion de lancement ce jeudi 30 juin à Faugères. L’objectif à terme est de séduire 100 à 300 adhérents pour un montant total de 300 000 € afin de constituer un vignoble de 100 ha (60% en fermage, 40% en propriété).