ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Jeudi 25 février 2016

Production et négoce tissent des partenariats

Les accords production-négoce font florès en Languedoc. Maison Jeanjean et Gérard Bertrand viennent d’annoncer de nouveaux accords avec des coopératives de la région pour valoriser sous leur marque des IGP ou AOP régionales.

En Languedoc, il semblerait que les relations négoce-production prennent un tournant beaucoup constructif. Du moins pour certains d'entre-eux. Deux maisons de négoce viennent en effet d’annoncer le renforcement de leur partenariat avec des caves, avec pour objectif la mise en valeur d’une AOC ou IGP régionale. La Maison Jeanjean est une adepte depuis trente ans de ce mode de fonctionnement avec les caves. Aujourd’hui, elle est partenaire des caves de Castelmaure (Corbières), des Embruns  (en IGP Sable de Camargue), de l’Ormarine (Picpoul de Pinet et Côtes de Thau), de La Gravette (Pic Saint Loup), de Berlou (St Chinian Berlou). Le tout dernier accord avec Castelbarry (Montpeyroux), initialement limité au niveau régional, vient d’être étendu avec le lancement d’une gamme dédiée à la grande-distribution au niveau national et à certains pays à l’export. Le projet de rapprochement en cours entre Castelbarry et la cave de St Félix de Lodez devrait conforter ce partenariat, en renforçant leur potentiel de production. Les deux entités représentent un potentiel de 4 à 5000 hl en AOC Terrasses du Larzac. Un septième partenariat devrait être finalisé courant 2016 avec la coopérative limouxine Anne de Joyeuse, fournisseur de longue date de la maison Jeanjean. L’accord porte sur la distribution dans la GD française et à l’export d’une gamme d’AOP Limoux.

Partenariat pour l'IGP coteaux de Narbonne

De son côté, Gérard Bertrand vient aussi d’annoncer un partenariat à long terme avec les Vignerons de Néotera (Ouveillan-Narbonne) pour la valorisation des vins IGP Coteaux de Narbonne. Les équipes techniques du négociant audois travaillent de concert avec celles de la coopérative pour la sélection des parcelles, le suivi au vignoble, la maturité des baies, la vinification et l’élevage. Les vins seront commercialisés sous la marque Narbo Marius. Positionnée sur le segment des vins premium, cette gamme sera distribuée cette année en France et en Europe, puis en Asie et Amérique dès l’an prochain. L’objectif est d’atteindre 1 million de cols d’ici 5 ans. L’ambition à plus long terme vise la reconnaissance des Coteaux de Narbonne en appellation contrôlée. Gérard Bertrand a déjà initié en 2005 un partenariat similaire avec la cave coopérative de Tautavel Vingrau. Il est le distributeur exclusif à l’export de plusieurs cuvées en Côtes de Roussillon et Côtes de Roussillon Villages. Basé sur un engagement quinquennal, ce partenariat vient d’être reconduit pour 5 ans de plus, preuve que les deux parties y trouvent leur intérêt.
 


[ Source Vitisphere ]