ACTUALITÉS DU SUD DE LA FRANCE

<< Retour
Lundi 22 février 2016

Challenge Sud de France de la sommellerie 2016

Lancé en 2012, le challenge Sud de France de la sommellerie a eu lieu le lundi 15 février lors du salon professionnel Vinisud organisé tous les deux ans à Montpellier. Gabriel Angermaier, sommelier au restaurant Jérôme Nutile à Nîmes dans le Gard, a remporté le titre national, tandis qu'Edmond Gasser, sommelier au restaurant le Chat botté à Genève en Suisse, s'est imposé lors de la finale internationale.

« Le challenge Sud de France de la sommellerie est l'occasion pour les sommeliers de se confronter sur leurs connaissances du vaste vignoble du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Il s'agit d'un véritable concours de sommellerie, très complet, avec des épreuves écrites et pratiques qui permettent aux candidats d'exprimer leurs connaissances du métier dans son ensemble, le titre d'ambassadeur Sud de France est très valorisant pour le gagnant », estime Philippe Nusswitz, président de l'Association des sommeliers du Languedoc-Roussillon et de la vallée du Rhône-Sud, coorganisatrice du concours.

Créé il y a dix ans par la région Languedoc-Roussillon pour aider à la promotion des vins et des produits de terroir, Sud de France est une marque ombrelle ainsi qu'un label pour les destinations touristiques et œnotouristiques, ou encore les commerces qui mettent en valeur la production régionale. La prochaine édition du concours devrait englober les vins de Midi-Pyrénées, qui constituent depuis la réforme des régions administratives, avec ceux du Languedoc-Roussillon, le premier bassin de production viticole au monde.
 

Les 10 sommeliers qui ont participé aux épreuves finales :

Edmond Gasser (Allemagne), Pieter Verheyden (Belgique), Diego Cosaquiviti do Nascimento (Brésil), Jungmin An (Corée du Sud), Ryan Totman (États-Unis), Leo Au (Hong Kong) et Ana Maria Martinez Terol (Royaume-Uni) ainsi que les trois Français Gabriel Angermaier (restaurant Jérôme Nutile à Nîmes), Florian Guillauteau (Auberge du Vieux-Puits à Fontjoncouse) et Baptiste Ross-Bonneau (La Barbacane à Carcassonne).
 
 
 
 
[ Source Le Point  - Olivier Bompas ]