Mardi 05 janvier 2016

Optimisme et dynamisme pour l’AOC Languedoc

La fin de l'année-anniversaire de l'appellation a été l'occasion pour ses responsables de faire le bilan de l'année écoulée et de présenter les projets LANGUEDOC 2016.
 

Avec 33 millions de cols vendus, l'appellation connaît la plus forte augmentation nationale, dans un marché morose et avec surtout un prix moyen qui se situe au-dessus de 4€. La production se répartit entre 52% pour les rouges (+6%), 41% les roses (+17%) et 7% les blancs (-3,3%). Ces facteurs permettent aux vins du Languedoc de "coller" avec les tendances des consommateurs, en augmentation en France et en Europe notamment chez les jeunes, pour des vins plaisirs et à prix abordables.

En grande distribution, l'appellation affiche ainsi une hausse de 10 % en volumes et de 12,7 % en valeur, elle enregistre une forte progression à l'export 16 % en volume et 28 % en valeur, soit 17 millions de bouteilles commercialisées représentant un chiffre d'affaires de 44,5 M€, elle reste l'appellation la plus diffusée chez les cavistes parisiens avec une présence chez plus de 9 cavistes sur 10. On relève 566 références sur 100 points de vente affichant un prix d'offre moyen de 13,10 €/col.

En région, 2015 a été marquée par l'engouement du public pour les manifestations festives. 300000 personnes aux Estivales de Montpellier, 25000 à celles de Saporta, 12000 à celles de Sommières, 15000 à celles de Pézenas, et 6000 à celles de Narbonne. Les différentes balades gourmandes dans les vignes ont attiré entre 1500 et 2500 amateurs, malgré un prix parfois élevé.

"Vins, Vignes et Terroirs", la balade créée en 2015 à l’ occasion des trente ans de l'AOC Languedoc a ainsi attire 2000 participants dont 40 % de jeunes. Et Montpellier compte désormais près de 35 bars à vin et l'on estime à 400000 le nombre de visiteurs dans les domaines et caves viticoles.

En 2016, ce seront 38 évènements qui seront organisés au cœur des villes (Montpellier, Lattes, Pézenas, Sommières, Narbonne, etc) ou des vignobles (La Clape, Pic Saint-Loup, Grés de Montpellier, etc). "Vins, Vignes et Terroirs", promenades avec un vigneron par groupe de 20 personnes dans 6 terroirs différents aura lieu courant mai.

Au chapitre des nouveautés, la Maison des Vins à Saporta accueillera les 9 et 10 avril, les "Vino'Days" Un festival multi-facette, à destination de la jeune génération, qui allie dégustation, pédagogie, gastronomie, farniente et musique autour de l'échange vigneron (ateliers, dégustations, vente, grillades, vino-siestes, musique).

Côte pédagogie, l'Ecole des Vins du Languedoc participera au « Master-Level Sud de France », programme de formation qualifiante de la Région Languedoc-Roussillon.

Mais la grande nouveauté est la requalification de la Maison des Vins du Languedoc au Mas de Saporta, bâtiment historique de l'appellation (après le restaurant de la rue Jacques Cœur). Point de rencontre entre l'urbain et le rural, facile d'accès, elle reste en place et va devenir, en 2016, la porte d'entrée du vinotourisme à Montpellier. Avec une campagne de travaux s'étalant jusqu'en 2020, elle deviendra un lieu privilégiant la pédagogie et la découverte, avec la montée en puissance de l'Ecole des Vins et l'organisation d'événements axés sur la rencontre et l'expérience.


[ Source : La Lettre T, Janvier 2016 ]